Nuit torride sur la croisière : ma première expérience à trois

Je m’appelle Paloma, une jeune femme d’origine africaine, grande et mince, âgée de 18 ans. Je travaille en tant que pharmacienne sur un bateau de croisière. Bisexuelle assumée, j’ai une préférence pour les relations anales. Mon mari est resté à terre et je profite de cette croisière pour explorer mes fantasmes les plus profonds.

Après une journée de travail, je décide de me rendre dans la discothèque du bateau. Je porte une robe courte et moulante qui met en valeur mes courbes et mes longues jambes. Je suis seule au bar, sirotant un cocktail, quand j’aperçois un couple qui danse de manière très sensuelle sur la piste. L’homme est grand et musclé, la femme est petite et pulpeuse. Ils sont tous les deux très attirants et je ne peux détacher mes yeux d’eux.

Je me sens chaude, excitée, et je décide de les aborder. Je me dirige vers eux, mes talons claquant sur le sol, et je leur propose de réaliser un de mes fantasmes : un plan à trois avec une pénétration anale. Ils sont d’abord surpris, mais ils acceptent rapidement ma proposition. Je les emmène dans ma cabine et je commence à les embrasser passionnément.

L’homme me déshabille et me caresse les fesses, tandis que la femme me lèche les seins. Je suis très excitée et je les laisse faire tout ce qu’ils veulent. Je peux sentir la chaleur de leurs mains sur ma peau, leurs langues explorant mon corps. Je gémis de plaisir alors que l’homme me pétrit les fesses, ses doigts s’approchant dangereusement de mon anus.

Je me retrouve bientôt à genoux, suçant la bite de l’homme tandis que la femme me doigte. Je pompe son chibre avec avidité, sentant sa queue grossir dans ma bouche. Je suis trempée, ma chatte dégoulinant de mouille. Je peux sentir les doigts de la femme dans ma chatte, me faisant gémir de plaisir.

L’homme me fait alors m’allonger sur le ventre, et je sens sa bite se presser contre mon anus. Je suis un peu nerveuse, mais aussi très excitée. Je veux qu’il m’encule, qu’il me prenne comme une salope. Il pousse lentement, sa bite s’enfonçant dans mon cul. Je gémis de douleur et de plaisir tandis qu’il me sodomise, sa bite remplissant mon fion.

Pendant ce temps, la femme se positionne au-dessus de moi, sa chatte juste au-dessus de ma bouche. Je commence à la lécher, ma langue explorant ses lèvres humides. Je peux goûter sa mouille, sucrée et salée à la fois. Je suis une vraie chienne, une cochonne, et j’adore ça.

L’homme commence à accélérer, sa bite allant et venant dans mon cul. Je gémis de plus en plus fort, mes gémissements étouffés par la chatte de la femme. Je peux sentir mon orgasme monter, la pression dans mon bas-ventre devenant de plus en plus forte.

Soudain, l’homme se retire et je sens son sperme chaud gicler sur mon cul. Je jouis en même temps, mon corps secoué par des spasmes de plaisir. Je m’écroule sur le lit, épuisée mais heureuse.

Mais la nuit est encore jeune, et je sais que ce n’est que le début. Je me demande ce que le reste de la nuit me réserve, et je suis excitée à l’idée de le découvrir. Je suis une chaudasse, une salope, et j’adore ça. Je suis prête à tout pour assouvir mes désirs, et je sais que cette croisière est loin d’être terminée.

A suivre…Je me repose quelques instants, savourant les derniers spasmes de mon orgasme, mais je sais que la nuit est loin d’être terminée. Je me redresse et je regarde le couple, leurs corps nus et transpirants, prête à continuer cette nuit de débauche.

La femme s’allonge sur le lit, les jambes écartées, m’invitant à m’occuper d’elle. Je m’approche et je commence à lui lécher la chatte, ma langue explorant ses lèvres humides et gonflées. Je peux goûter sa mouille, sucrée et salée, et je suis excitée par le pouvoir que j’ai sur elle. Je la fais gémir de plaisir, mes doigts s’enfonçant dans sa chatte trempée tandis que ma langue titille son clitoris.

Pendant ce temps, l’homme se positionne derrière moi, sa bite dure pressée contre mon cul. Je sens son chibre glisser entre mes fesses, lubrifié par son propre sperme, et je suis prête pour une nouvelle sodomie. Il pousse lentement, sa queue s’enfonçant dans mon fion déjà dilaté. Je gémis de douleur et de plaisir tandis qu’il me baise, sa bite allant et venant dans mon cul.

Je suis prise en sandwich entre eux, baisée et léchée de tous les côtés. Je me sens comme une vraie chienne, une cochonne, et j’adore ça. Je suis trempée, ma chatte dégoulinant de mouille, et je sais que je vais jouir à nouveau.

L’homme accélère la cadence, sa bite me défonçant le cul de plus en plus fort. Je gémis de plus en plus fort, mes cris étouffés par la chatte de la femme. Je sens mon orgasme monter, la pression dans mon bas-ventre devenant de plus en plus forte.

Soudain, je jouis, mon corps secoué par des spasmes de plaisir. L’homme se retire et je sens son sperme chaud gicler sur mon dos. La femme jouit en même temps, sa chatte se contractant autour de mes doigts.

Je m’écroule sur le lit, épuisée mais heureuse. Mais je sais que la nuit est encore jeune et que je suis prête pour une nouvelle aventure. Je me redresse et je regarde le couple, un sourire coquin aux lèvres.

« Je veux vous voir baiser », dis-je, ma voix rauque et pleine de désir.

Ils acceptent avec empressement et je les regarde, excitée, tandis qu’ils commencent à se caresser et à s’embrasser. Je me masturbe en les regardant, ma main glissant sur ma chatte trempée.

L’homme se positionne derrière la femme, sa bite dure prête à la pénétrer. Je peux voir sa rondelle dilatée, lubrifiée par ma salive, et je suis excitée à l’idée de les voir baiser. Il pousse lentement, sa bite s’enfonçant dans son cul. Elle gémit de douleur et de plaisir tandis qu’il la sodomise, sa bite allant et venant dans son fion.

Je suis très excitée en les regardant, ma main allant et venant sur ma chatte trempée. Je suis prête à jouir à nouveau, et je sais que cette nuit est loin d’être terminée.

Je me lève et je me dirige vers eux, prête à participer à nouveau. Je me positionne devant la femme, ma chatte juste au-dessus de sa bouche. Elle commence à me lécher, sa langue explorant mes lèvres humides. Je peux sentir mon orgasme monter, la pression dans mon bas-ventre devenant de plus en plus forte.

L’homme accélère la cadence, sa bite me défonçant le cul de plus en plus fort. Je gémis de plus en plus fort, mes cris étouffés par la chatte de la femme. Je sens mon orgasme monter, la pression dans mon bas-ventre devenant de plus en plus forte.

Soudain, je jouis, mon corps secoué par des spasmes de plaisir. L’homme se retire et je sens son sperme chaud gicler sur mon dos. La femme jouit en même temps, sa chatte se contractant autour de mes doigts.

Je m’écroule sur le lit, épuisée mais heureuse. Cette nuit a été incroyable, remplie de plaisir et de débauche. Je me sens comme une vraie chaudasse, une salope, et j’adore ça. Je sais que cette croisière est loin d’être terminée, et je suis excitée à l’idée de découvrir ce que le reste de la nuit me réserve.

A suivre

Publications similaires